ROEQ lance un nouveau système d’élévation flexible pour le robot mobile autonome MiR250

Avec le module supérieur TML200 et ses accessoires associés,ROEQ, leader des équipements robotiques mobiles, étend son portefeuille de solutions à mécanismes d’élévation automatique en proposant un système complet pour le robot mobile autonome (AMR) MiR250 de Mobile Industrial Robots (MiR).

Le TML200 se distingue par ses possibilités d’applications polyvalentes : il peut non seulement soulever et transporter des caisses, mais aussi des palettes, des racks et des chariots à étagères, le tout vers un emplacement prédéfini.

Avec le système TML200, ROEQ transforme l’AMR MiR250 en un véritable robot multitâche. Ce nouveau module supérieur permet au robot de transporter et de placer les marchandises sans assistance humaine nécessaire. La gamme d’accessoires ROEQ TML200 fournit une solution complète d’applications :

  – Le rack à palettes ROEQ PR250 sert de station de ramassage et de dépose de palettes pour le MiR250. Avec l’aide du ROEQ TML200, l’AMR peut se saisir de caisses, de palettes et de marchandises à fond plat, puis les transporter et les décharger dans une autre station. Le rack à palettes s’adapte à la largeur de la marchandise à transporter et peut être attaché à un mur, soit monté sur pied. Dans cette configuration, le robot est en mesure de décharger sa marchandise et de passer sous le rack pour continuer son parcours. De plus, il est possible d’installer plusieurs stations les unes à côté des autres – cela rend la solution peu encombrante et évolutive.

   – La solution de chariot S-Cart300L a été conçue pour être soulevée par le TML200 et ajoute un autre scénario d’application à la gamme d’utilisations de ce dernier : elle lui permet de prendre ou de déposer des chariots dans l’espace libre, dans la mesure où une station d’accueil ne l’est pas ; ainsi l’opérateur de l’entrepôt peut simplement conduire le chariot plus loin. Le fait que le TML200 soulève le chariot pour le transport offre un avantage sur les sols à traction réduite, notamment ceux très polis ou poussiéreux. Dans ce cas, la capacité de charge du TML200 peut atteindre 170 kg.

   – Les plaques de fourches TML200, qui peuvent être fixées rapidement et facilement au TML200, permettent le transport de demi-palettes. Le chargement et le déchargement se font ensuite sur le rack à palettes PR250.

Le TML200, à l’instar de tous les modules ROEQ, fonctionnent avec le logiciel ROEQ Assist. La solution est entièrement compatible avec le logiciel MiR et est livrée avec des missions prédéfinies. Cela facilite et accélère la mise en service et la configuration de la solution. Le logiciel garantit que le robot mobile navigue en toute sécurité et efficacement dans les entrepôts et accomplit rapidement les tâches prédéfinies.

« Tous les modules supérieurs, chariots, convoyeurs à rouleaux, élévateurs et racks ROEQ ont un objectif commun : équiper des robots mobiles autonomes afin qu’ils puissent être utilisés de manière flexible pour une grande variété de tâches et de processus dans l’entrepôt ou en production », explique Michael Ejstrup Hansen, directeur général de ROEQ. « Nous sommes heureux de pouvoir désormais proposer cette solution complète – le TML200 et ses accessoires – pour le robot MiR250. Les opérateurs d’entrepôt disposent ainsi d’un large éventail d’options : avec seulement des adaptations mineures, il est possible de transporter une grande variété de marchandises », conclut-il.

Articles similaires
Universal Robots lance l’UR30, son nouveau robot collaboratif d’une charge utile de 30 kg

Universal Robots, fabricant danois et pionnier de la cobotique, annonce l’élargissement de sa gamme de robots collaboratifs avec l’UR30, un nouveau cobot de 30 kg de charge utile. Deuxième modèle de la nouvelle série de cobots dernière génération d’Universal Robots, il s’appuie sur la même conception que l’UR20, dernière innovation récompensée par plusieurs prix.

Osé mise sur la cobotique pour soutenir sa croissance sur le marché de la tôlerie industrielle

Soucieuse à la fois de stabiliser son activité sur le marché français mais aussi et surtout d’améliorer les conditions de travail de ses salariés, la PME ligérienne a déjà installé 9 cobots sur son site de Balbigny.

Universal Robots intègre un nouvel outil de vision 3D du Français Inbolt au sein de l’écosystème UR+

Inbolt, startup française spécialisée dans le développement d’algorithmes de vision, a créé un outil compatible avec les cobots Universal Robots pour faciliter l’automatisation d’opérations sur des pièces en mouvement. Universal Robots annonce l’intégration de GuideNOW, solution de guidage en temps réel de cobot,  au sein de l’écosystème Universal Robots+ (UR+). Développée par Inbolt, elle associe une […]