Le Chubb Cyber Index s’est enrichi de fonctionnalités améliorées et d’une vision internationale

Le Chubb Cyber IndexSM fournit des données mondiales sur les sinistres et les polices d’assurance, une analyse des coûts à supporter en réponse aux incidents, et des indications concernant les franchises et les limites en cyber-assurance.

Chubb a enrichi son outil breveté, baptisé Chubb Cyber IndexSM, de fonctionnalités améliorées permettant d’identifier toute une série de cybermenaces mondiales, selon la taille et le secteur d’activité d’une entreprise. Ce nouvel outil offre également une analyse des coûts, des indications concernant les franchises et les limites de la cyber-assurance, et un calculateur des coûts estimatifs des incidents aidant les entreprises à mieux comprendre comment se protéger contre les cybermenaces actuelles et émergentes.

« Depuis son lancement en 2018, cet outil primé offre aux utilisateurs un accès à des données en temps réel sur les cybermenaces actuelles et historiques. En intégrant les capacités mondiales de Chubb et ces nouvelles fonctionnalités puissantes en matière d’analyse des risques, nous sommes désormais en mesure d’offrir aux entreprises une vue d’ensemble sur les ramifications concrètes d’une cyberattaque », a déclaré Michael Tanenbaum, Executive Vice President, Head of Chubb Cyber North America. « Grâce à ces améliorations fonctionnelles, le Chubb Cyber IndexSM, met à disposition une ressource numérique de pointe qui permet aux utilisateurs d’identifier leurs expositions individuelles et leur fournit les moyens et les outils nécessaires pour mieux protéger leurs entreprises. »

Cette nouvelle version améliorée du Chubb Cyber IndexSM offre désormais des informations supplémentaires sur les coûts au-delà des pertes potentielles, et notamment les coûts liés aux services de réponse aux incidents, qui sont destinés à aider les entreprises à rétablir rapidement leur productivité. Depuis 2009, le recours aux experts forensique constitue la principale source de coûts des sinistres cyber (31 %), avec une moyenne de frais de réponse aux incidents s’élevant à 173 193 $. Au cours des cinq dernières années, l’expertise forensique a également représenté la principale source de coûts des sinistres cyber, avec 42,6 % du coût total des sinistres. Sur cette période, les frais de réponse aux incidents dédiés à l’expertise forensique s’élevaient en moyenne à 172 094 $.

En outre, la nouvelle interface conviviale du Chubb Cyber IndexSM, accessible via un ordinateur ou un appareil mobile, offre désormais des moyens quantifiables et détaillés d’identifier rapidement les cyber-risques auxquels une entreprise peut être confrontée. Les utilisateurs peuvent accéder à des ressources sur les coûts de réponse aux incidents en fonction de la taille et du secteur d’activité d’une entreprise. Ils peuvent également obtenir des informations concernant les franchises et les limites en assurance cyber, des données internationales et accéder à une bibliothèque de livres blancs, de vidéos et d’autres documents correspondant à leur taille ou secteur d’activité.

« L’ajout de connaissances et de données sur les sinistres provenant du monde entier fait du Chubb Cyber IndexSM un outil essentiel pour aider les entreprises à évaluer et combattre la nature changeante des cyber-expositions » a déclaré Tim Stapleton, Senior Vice President, Cyber & Technology Practice Leader, Chubb Overseas General. « La gestion des risques cyber sera toujours difficile en raison de la multiplicité des facettes et de l’évolution rapide des vecteurs de menaces. La version améliorée du Chubb Cyber IndexSM permet désormais aux utilisateurs du monde entier de profiter de nos données internationales sur les sinistres et d’examiner l’impact potentiel de leurs expositions individuelles de façon très détaillée. »

Avec plus de deux décennies d’expérience et de données en matière de sinistres, les ressources de Chubb contribuent à fournir une analyse globale des tendances et comportements cyber servant à informer les clients provenant de divers secteurs d’activité sur leurs expositions potentielles, la source des différentes menaces et la façon dont elles peuvent affecter les entreprises. À titre d’exemple, l’erreur humaine est la cause de 22 % de l’ensemble des incidents cyber déclarés à Chubb, tous secteurs d’activité et chiffres d’affaires confondus, à l’échelle mondiale depuis 2009. Toutefois, au cours du dernier exercice (2018), à l’échelle mondiale, les risques d’ingénierie sociale, comme le phishing, arrivent en tête avec 27 %. De plus, depuis 2009, à l’échelle mondiale, 54 % de l’ensemble des incidents cyber déclarés à Chubb sont causés par une force externe avec laquelle l’entreprise n’entretenait pas de relations.

Le Chubb Cyber IndexSM est gratuit et accessible sur le site www.chubbcyberindex.com.

Pour en savoir plus sur le groupe Cyber de Chubb et les offres de produits, rendez-vous sur le site www.chubb.com/cyber.

Articles similaires
ExtraHop annonce de nouveaux services de chasse proactifs des menaces et d’assurance réseau

L’extension des services Reveal(x) Advisor aide les entreprises à gérer proactivement leur cyberhygiène et à accélérer leur réponse aux incidents.

Chubb lance deux produits dédiés au secteur Viticole en France

Chubb lance aujourd’hui deux produits dédiés au secteur Viticole en France – Easy Vin et Assurvin.

Chubb renforce ses équipes de vente et de distribution pour les Grands Comptes et les Petites Entreprises en France

Chubb annonce deux nominations à la tête de sa division Grands Comptes et de l’équipe en charge des Petites Entreprises en France. Yonatan Belhassen a été nommé Responsable du segment Grands Comptes, aux côtés de Sophie Masi, qui est la nouvelle Responsable du segment Petites Entreprises. Ces nominations sont effectives depuis août 2019 et tous […]