Lancement des concertations sur le Revenu Universel d’Activité, Les points de vigilance de l’Unafo

Les concertations sur la mise en œuvre du Revenu Universel d’Activité (RUA) ont été lancées par le Gouvernement. Acteur majeur de l’accès au logement des publics vulnérables et défavorisés, l’Unafo, union professionnelle du logement accompagné, y contribuera. Elle a rencontré la semaine dernière Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, pour lui faire part de ses attentes et de ses craintes.

Les concertations qui ont démarré sur le périmètre et la mise en œuvre du RUA auront un impact direct sur l’accès et le maintien dans un logement, notamment dans le logement accompagné.

L’intégration annoncée des aides au logement constitue un des points de discussion et suscite à ce stade de fortes craintes. En effet, ces aides ne constituent pas une prestation sociale mais une aide au paiement des loyers. Elles bénéficient, de ce fait à de nombreuses personnes, même en étant au-dessus du seuil des minima sociaux. Les discussions devront également porter sur l’élargissement d’un tel revenu aux moins de 25 ans.

Lors d’un entretien avec Christelle Dubos le 28 mai dernier, en amont de l’ouverture des concertations, l’Unafo a tenu à rappeler différents points de vigilance sur le Revenu Universel d’Activité.

Pour l’Unafo, les concertations doivent avoir comme lignes directrices :
– la lutte contre le non-recours aux droits sociaux, ce qui implique des enveloppes budgétaires réévaluées en conséquence,
– le maintien des aides au logement afin de faciliter véritablement l’accès et le maintien dans un logement, pour tous, ce qui implique notamment, dans le cas où elles seraient intégrées au RUA, de ne pas en limiter l’accès aux seuls bénéficiaires de prestations sociales ;
– le maintien du tiers payant des aides au logement, afin de ne pas remettre en cause le modèle économique du secteur du logement accompagné. Sur ce dernier point, la Secrétaire d’Etat a tenu d’ores et déjà à rassurer l’Unafo.

L’Unafo restera vigilante et mobilisée pour contribuer à cette concertation.

A propos du logement accompagné
Le terme de logement accompagné recouvre toutes les solutions de logement très social proposant une gestion locative sociale, un accompagnement adapté selon les situations des personnes et des prestations variées.

Pour l’Unafo, celui-ci comprend les résidences sociales, les résidences jeunes actifs, les pensions de famille, les résidences accueil, les foyers de jeunes travailleurs et de travailleurs migrants.

Le secteur du logement accompagné, c’est :
– accueillir les publics en difficulté
– leur permettre de se loger
– proposer un accompagnement « souple et adéquat » aux personnes et ménages pour accéder 
à un logement et y vivre.

 

Articles similaires
Action habitat, le magazine de l’Unafo vient de paraitre : Les enjeux de la transition énergétique pour le logement accompagné

Le numéro du mois de juillet du magazine de l’Unafo, Action habitat, est introduit par une interview croisée de Bertrand Declemy et Jean-Paul Vaillant, nouveau président et président sortant.

1er Prix Média Unafo-ASH : un autre regard sur le logement accompagné

L’Unafo a organisé en 2022 la première édition du Prix Média, en partenariat avec les ASH (Actualités Sociales Hebdomadaires), à destination des jeunes journalistes entre 18-25 ans sur le thème de l’utilité sociale du logement accompagné. L’Unafo et les ASH dévoilent aujourd’hui les résultats et publient le podcast et les articles primés.

Bertrand Declemy, directeur général d’Aréli, est élu président de l’Unafo « Les défis à venir sont nombreux. Ils nécessiteront de l’engagement et de la passion »

Bertrand Declemy, directeur général d’Aréli, bailleur social associatif implanté dans les Hauts-de-France, a été élu président de l’Unafo, succédant à Jean-Paul Vaillant qui ne se représentait pas. Par ailleurs, le bureau de l’Unafo a été renouvelé.