A Reims, l’écoquartier Réma’Vert va accueillir une pension de famille et une structure d’accueil pour des femmes victimes de violence conjugale

Ce lundi 5 juillet a été posée par Plurial Novilia et la Fondation de l’Armée du Salut la première pierre d’un bâtiment à double vocation au cœur de l’écoquartier Réma’Vert, à proximité des commerces et des transports en commun.

Le projet « Un toit pour l’avenir » accueillera dès fin 2022 une pension de famille de 25 places, et une structure d’hébergement et accompagnement pour une dizaine de femmes victimes de violences conjugales, dont certaines accompagnées d’enfants. Les travaux ont débuté en mai 2021 pour une livraison prévisionnelle au 4e trimestre 2022.

La pension de famille proposera un logement durable à des personnes fragiles, isolées socialement, en situation de précarité et ayant connu un parcours d’exclusion. Ce type de structure, qui offre un cadre convivial où les résidents se sentent « chez eux » tout en bénéficiant d’espaces collectifs propices à la rencontre, au partage et à la participation à des animations collectives, est appelé à se développer partout en France.

Ce bâtiment foyers logements situé à l’est de la parcelle se compose de quatre volumes bâtis en R+1 de forme carrée joint par des parties communes (circulations, escaliers et un ascenseur). Chaque volume est de proportion et de hauteur identique.

La structure d’accompagnement pour des femmes victimes de violences conjugales accueillera quant à elles des femmes orientées par le SIAO de la Marne, en assurant leur protection et leur suivi médico-social. Elle bénéficiera d’une salle bien-être et d’un espace de soin où des personnels de santé pourront assurer des consultations sur place.

Ce bâtiment situé à l’ouest de la parcelle se compose de trois volumes bâtis en R+1 de forme carrée joint par des parties communes (circulations et escaliers). Chaque volume est de proportion et de hauteur similaire.

Les deux entités seront accessibles par l’allée commune centrale. Les entrées de chaque entité auront leur accès depuis le fond de cette servitude. Il faudra pour accéder à chaque bâtiment traverser les jardins d’agréments.

7 éléments de forme carrée sont espacés sur la longueur de la parcelle. Chaque élément se compose en
majorité de 4 logements recoupés d’une circulation qui peut être modulable dans l’avenir.

Une intégration urbaine en corrélation avec les normes de l’écoquartier

Le cabinet d’architecture Esquisse+ s’est attaché à préserver un cocon pour ces bâtiments d’accueil de
personnes en difficultés en orientant notamment les espaces extérieurs (jardins) partagés à l’intérieur de la
parcelle et de créer un front bâti depuis l’espace public. Le programme orienté vers de petites typologies
permet de donner l’indépendance à chaque résident qui se retrouvera dans les espaces communs et les
différents services qui lui sont dédié, sous l’intendance de l’association.

En matière de matériaux utilisés :
– De toits végétaux sont installés sur les 7 éléments abritant les logements, correspondant à plus de 70%
des toitures au total ;
– Les toits des espaces communs seront une membrane d’étanchéité avec cailloux pour conserver l’inertie
du bâti ;
– Les façades seront enduites de teinte grise et talochée fin sur les parties en étage. Le Rdc sera protégé par
une brique beigne de parement ;
– L’ensemble des châssis seront en bois ;
– Les renfoncements entre chaque bâtiment seront de teinte grise pour favoriser la porosité du linéaire
imposant de la façade donnant sur la rue et vitrés pour éclairer les espaces de circulations intérieurs ;
– Chaque logement pourra bénéficier d’une double orientation pour favoriser la ventilation naturelle des
logements.

La pension de famille en résumé :

Rdc :
– 9 logements avec circulation commune
– 1 garage couvert de 4 places
– 1 local rangement pour les usagers et 1 Local Ménage et Technique
– 1 accueil
– 1 bureau
– 1 espace détente personnel
– 1 Buanderie commune
– 1 espace soins
– 1 salle de bien être
– 1 salle commune avec son office de réchauffe
– 1 patio
– Des sanitaires communs

Étage :
– 16 T1 avec circulation commune

La structure d’accompagnement pour des femmes victimes de violences conjugales en résumé :

– 11 logements (dont 1 logement pour le gardien)
– 1 bureau
– 1 garage couvert de 10 places

Articles similaires
Plurial Novilia dévoile aujourd’hui les contours de son nouveau programme immobilier innovant réalisé en partie par impression béton 3D, ViliaSprint²

Fort du succès de Viliaprint© (5 maisons réalisées en partie en impression 3D béton), PLURIAL NOVILIA lance aujourd’hui un nouveau programme immobilier collectif s’appuyant également sur l’impression 3D de murs en béton.

Johnny Huat nommé directeur général de Plurial Novilia

A l’occasion de son Assemblée Générale du 17 juin, Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, gestionnaire de plus de 36 000 logements sur le territoire de Champagne-Ardenne et Ile-de-France (Seine-et-Marne et Essonne), a officialisé la nomination de Johnny Huat en tant que Directeur Général de Plurial Novilia. Il prend ses fonctions à compter du […]

Plurial Novilia lance les travaux d’aménagement du « Plateau de Berthaucourt » à Charleville-Mézières

Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, gestionnaire de plus de 36 000 logements sur le territoire de Champagne-Ardenne et Ile-de-France (Seine-et-Marne et Essonne), annonce le coup d’envoi prochain des travaux d’aménagement du lotissement du « Plateau de Berthaucourt » à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Un projet d’aménagement et de construction de maisons individuelles mixant vente de terrain et […]