MiR présente son nouveau cobot mobile autonome MiR1000 et ajoute à l’ensemble de sa flotte un système de navigation reposant sur l’IA, une première pour le secteur

Conçu pour transporter des charges lourdes, le MiR1000 peut soulever des palettes allant jusqu’à 1000 kilos, soit le double de la charge utile du MiR500. De plus, les clients peuvent désormais ajouter des fonctionnalités d’intelligence artificielle à tous les robots mobiles autonomes MiR pour améliorer leur navigation et leur permettre de distinguer les humains, chariots élévateurs et autres obstacles et ainsi optimiser leurs capacités de réaction.

Mobile Industrial Robots, leader du marché des robots mobiles autonomes, débute aujourd’hui la commercialisation du MiR1000, son modèle doté des capacités de charge les plus importantes à ce jour. Le MiR1000 peut automatiquement saisir des palettes et autres charges lourdes de 1 000 kg, les transporter et les livrer dans les environnements dynamiques. Tout comme le MiR500 commercialisé depuis 2018, le MiR1000 offre aux usines et aux entrepôts une alternative collaborative, sûre et flexible aux chariots élévateurs, qui sont des équipements coûteux et potentiellement dangereux. MiR a également dévoilé une innovation unique pour le secteur : des fonctionnalités tirant parti de l’intelligence artificielle (IA) qui permettent d’optimiser le système de navigation de tous ses robots mobiles autonomes.

Le MiR1000 rejoint la gamme du fabricant de robots mobiles autonomes conviviaux, performants et robustes dédiés au transport de charges modérées et lourdes, qui optimisent la logistique de l’ensemble de la chaîne de production, de l’entrepôt à la livraison des marchandises. Des MiR100, MiR200 et MiR500 sont déjà déployés dans plus de 45 pays par des entreprises comme Airbus, Flex, Honeywell, Toyota, Visteon et Hitachi. Pour Thomas Visti, PDG de l’entreprise, le MiR1000 a été conçu pour répondre à l’importante demande de la clientèle, déjà séduite par les modèles de capacité inférieure et souhaitant transporter des composants lourds, couramment utilisés dans des industries comme l’aéronautique et l’automobile.

« Avec le MiR1000, nous étendons une nouvelle fois les possibilités d’automatisation intralogistique, surtout pour ceux qui souhaitent transporter des matériaux très volumineux sans devoir remodeler leur infrastructure », a-t-il déclaré. « Aujourd’hui, les industriels doivent gérer l’évolution constante de la demande. Dans cette optique, ils ont besoin de sites de production souples et facilement adaptables. Les solutions logistiques traditionnelles comme les chariots élévateurs, les convoyeurs à bande et même les véhicules à guidage automatique (automated guided vehicles, AGV) classiques ne sont plus adaptées à ce type de production.

D’une extrême flexibilité, nos robots autonomes éliminent le besoin de modifier l’infrastructure et ne nécessitent aucune compétence de programmation poussée. Ils contribuent ainsi grandement à l’optimisation du transport de tous types de matériaux », a-t-il ajouté. « Le MiR1000 ne déroge pas à la règle. Il procurera à nos clients et prospects la même efficacité que celle de nos autres modèles, avec une capacité de charge bien supérieure ».

Une première mondiale : avec l’IA, le système de navigation des robots mobiles entre dans une nouvelle dimension

Grâce aux fonctionnalités d’IA intégrées au logiciel et à des caméras stratégiquement positionnées pour constituer un jeu étendu de capteurs, MiR confère à ses robots des capacités d’optimisation des itinéraires et des réactions en déplacement. Appelées MiREyesight, les caméras permettent aux robots de détecter et de distinguer différents obstacles mouvants et d’adapter leur comportement en conséquence. Ils poursuivront ainsi leur déplacement s’ils détectent une personne mais stationneront sur le côté pour laisser passer un AGV. Ils pourront également anticiper les zones bouchées ou à forte circulation et modifier leur itinéraire avant même d’y pénétrer.

 

Informations supplémentaires sur le MiR1000

Le MiR1000 est pourvu de deux dispositifs de levage flexibles adaptés aux palettes européennes et américaines, les deux types les plus courants. Comme les autres robots mobiles autonomes de la marque, il peut être programmé via une interface utilisateur intuitive ou le système MiRFleet, qui simplifie l’automatisation des nouvelles tâches d’une flotte entière selon les besoins. Les robots mobiles autonomes peuvent aussi facilement intégrer différents modules supérieurs (lève-palette, convoyeur, bras robotique) et d’autres options pour s’adapter à une multitude d’applications.

Pour télécharger les images du MiR 1000 : https://we.tl/t-XivlOdsk4Q

Articles similaires
Universal Robots intègre le spécialiste de l’IA, AnotherBrain, au sein de son écosystème UR+

AnotherBrain, entreprise française spécialisée dans l’intelligence artificielle, a développé un système d’automatisation du contrôle qualité par vision intelligente certifiée UR+ 

Universal Robots organise le Collaborate Welding Tour, une tournée des régions industrielles françaises dédiée au soudage automatisé

  Universal Robots annonce le lancement imminent du Collaborate Welding Tour 2022. Après le succès du Collaborate Tour au printemps qui a présenté la cobotique à de nombreux industriels, les équipes d’Universal Robots France et ses partenaires viendront, de début septembre à mi-novembre, présenter les atouts du soudage automatisé et démontrer très concrètement comment les […]

Medallia va acquérir Mindful, leader mondial des technologies de rappel pour centres de contact

Medallia, Inc., leader mondial de la gestion de l’expérience client et employé, annonce la signature d’un accord définitif portant sur l’acquisition de Mindful, leader des technologies de rappel automatisé, auprès du fonds Alpine Investors.