PLURIAL NOVILIA CÉLÈBRE LE SOIXANTIÈME ANNIVERSAIRE DU QUARTIER DES CHÂTILLONS DE REIMS

Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, gestionnaire de plus de 36 000 logements sur le territoire de Champagne-Ardenne et Ile-de-France (Seine-et-Marne et Essonne), annonce la tenue – d’avril à juillet – de nombreuses festivités visant à célébrer le 60e anniversaire des Châtillons. Quartier historique de Reims, il fait – depuis 2019 – l’objet de nombreux travaux, dans le cadre du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU) de la ville dans lequel le bailleur est pleinement engagé.

Avril – 8 juillet 2023 : un quartier en fête

Afin de célébrer les soixante ans de l’un des quartiers les plus emblématiques de Reims, Plurial Novilia et Alpha Logement organisent, d’avril à juillet en collaboration la Maison de Quartier des Châtillons et les partenaires locaux, une série de festivités s’inscrivant dans la démarche d’amélioration du cadre de vie et du développement du lien social que le bailleur rémois mène depuis de nombreuses années.

Le projet a pour but de favoriser la cohésion sociale et de consolider une identité commune au quartier mais aussi de fédérer et renforcer le lien social au sein du quartier en favorisant les échanges entre les habitants et en accompagnant les changements liés au renouvellement urbain. Le programme d’animations est construit autour de deux axes : d’une part, l’appropriation des nouveaux espaces et l’évolution du quartier, et d’autre part, le renforcement du lien social au sein du quartier dans la quête d’une mobilisation des habitants sur le court et long terme.

Plus d’une vingtaine de rendez-vous sont ainsi prévus au cœur des Châtillons autour d’activités et événements culinaires, sportifs, historiques et culturels. L’occasion pour les habitants de constater l’évolution de leur quartier, de se l’approprier et de participer activement à son dynamisme. Récemment, une fresque monumentale a été réalisée. Dans la continuité, un projet de musée à ciel ouvert – pour lequel le bailleur a été récompensé – a été mis en place, impliquant les habitants via des ateliers de médiation.

« Plus que jamais, la période nous incite à renouer avec l’essentiel : remettre la qualité de vie au premier plan de nos exigences, recréer les conditions d’un épanouissement individuel et collectif et renforcer un lien social parfois distendu », souligne Johnny Huat, Directeur Général de Plurial Novilia.

Découvrir le programme complet des festivités (toutes les animations sont gratuites et sans inscription).

Plus de 750 personnes de tous âges sont attendues durant cette période festive. Une manière d’encourager les rencontres intergénérationnelles et interculturelles, mais également de tisser des liens entre les associations, les commerçants et les habitants, co-acteurs et impliqués dans les animations proposées.

Ce moment fédérateur sera officiellement clôturé par les institutionnels et les habitants sur la place des Argonautes. L’occasion, collectivement, de poser la 1e pierre du chantier de réhabilitation de la Tour des Argonautes, édifice emblématique sur le quartier des Châtillons.


1963 – 2023 : 60 ans d’existence pour un quartier historique de Reims

Ancienne exploitation agricole, le quartier des Châtillons naît en 1963 au sud de la ville de Reims, à l’initiative du maire de l’époque Jean Taittinger, dans le cadre d’un vaste projet d’ensemble pensé par Maurice Rotival, urbaniste de renom. La construction du quartier est placée sous la direction des architectes Michel Marot (Prix de Rome), Daniel Tremblot et Robert Clauzier – en collaboration avec le paysagiste Jacques Simon (2 fois grand Prix National du paysage) – qui l’aménagent dans l’esprit d’un village.

Le groupement d’architectes s’inspirera d’ailleurs du quartier de Trastevere situé en Italie, et de la ville de Framingham dans l’État du Massachusetts. Dans cette optique, ils font le choix de bâtir au centre du quartier une place publique, des services de proximité et d’ériger une tour afin de donner aux lieux une impression de volume.

Avec en son centre, ses boutiques, ses services publics, administratifs et sociaux, une grande place avec la Tour des Argonautes – construite en 1972 et composée de petites typologies d’appartements permettant de loger une population essentiellement jeune – faisant office de clocher, les Châtillons se veut un quartier où il fait bon se promener, notamment sur les aménagements paysagers des cœurs d’îlots. L’habitat – collectif et pavillonnaire – se vêtit d’un style architectural particulier, caractérisé par l’emploi d’une pâte de verre striée aux couleurs « végétales ».

La construction du quartier s’achève en 1975 et marque l’édification du dernier « grand ensemble » livré à Reims.

Plurial Novilia, pleinement engagé dans la transformation urbaine des Châtillons

Le quartier compte aujourd’hui plus de 6 677 habitants pour 3 179 logements (collectifs et individuels) et s’étend sur 54 hectares. Pour répondre aux enjeux de notre époque, le quartier fait actuellement l’objet d’un ambitieux projet de rénovation urbaine porté par le Grand Reims, la ville de Reims, Plurial Novilia et soutenu par l’ANRU ainsi que la Région Grand Est dans le cadre d’une convention NPRU (Nouveau Programme de Renouvellement Urbain) signée fin 2019.

L’idée est de recomposer un espace central vivant, ouvert, connecté et commercial, notamment via la création de connexions entre le quartier, la commune de Cormontreuil et sa zone d’activité, le parc des Châtillons, la coulée verte et le parc d’activités de Bezannes. Le confort de l’habitat est amélioré tout en rompant l’image de grand ensemble avec une identité propre à chaque îlot. Les espaces extérieurs publics et résidentiels collectifs, ainsi que leurs équipements sont requalifiés afin de veiller à la tranquillité, la convivialité, et la praticité des lieux.

Cet ambitieux programme vise à accroitre l’attractivité du territoire, à améliorer le cadre de vie des habitants, et à soutenir le lien social ou encore favoriser l’accès à l’emploi. Pour Plurial Novilia, unique bailleur social du quartier avec un peu plus de 2 600 logements cela passe notamment par la déconstruction de 245 logements, la réhabilitation de 2 322 logements, ainsi que la requalification des espaces extérieurs résidentiels collectifs.

Parmi les chantiers innovants, en septembre 2021, ce sont 18 logements indépendants répartis sur deux étages de la Tour des Argonautes qui ont été remis à neufs et repensés afin de permettre à leurs locataires – âgés de 65 ans et plus, seuls ou en couple – de vivre en totale autonomie dans un environnement sécurisé, tout en conservant un lien social de proximité.

Articles similaires
Pierric Martin nommé directeur général d’Hors Site Conseil pour établir les standards du métier d’expert hors-site

À l’heure où le gouvernement et plusieurs grands donneurs d’ordre publics s’emparent du hors site pour répondre notamment aux besoins de nouveaux logements et d’accélération des rénovations énergétiques, Hors Site Conseil, cabinet français de conseil et d’assistance à la maîtrise d’ouvrage spécialisé dans les procédés constructifs hors-site, officialise la nomination de Pierric Martin, ingénieur ENISE, […]

Muance inaugure son usine de construction modulaire bas carbone à Vatry (Marne)

Muance, start-up spécialisée dans la fabrication, la commercialisation et la mise en œuvre de bâtiments à l’aide de modules préfabriqués, annonce l’inauguration de son usine de construction modulaire bas carbone à Vatry dans la Marne. Cette inauguration s’effectue en présence de ses partenaires historiques : la Banque des Territoires qui a investi 686 K€ en fonds […]

XtreeE s’associe au CNRS et à l’École des Ponts ParisTech pour l’industrialisation de bétons imprimés structurels

L’étude en cours s’inscrit dans le cadre d’une thèse qui permettra les développements scientifiques et technologiques nécessaires à la conception de systèmes constructifs innovants en structures imprimées (3D) renforcées.