L’Unafo tire la sonnette d’alarme : la création de logements en résidences sociales recule en 2019

La DHUP a publié le 2 septembre le bilan 2019 des logements aidés. Ce bilan reprend les chiffres de production des différentes composantes du logement social. Ce bilan vient confirmer de nombreuses inquiétudes de l’Unafo et renforcent ses demandes. La politique du Logement d’Abord, et plus encore le contexte de la crise sanitaire actuelle, ont démontré la pertinence de l’offre du logement accompagné, rendant nécessaire une stratégie de développement des résidences sociales.

La production des résidences sociales stagne

Les chiffres publiés montrent que la production de logements en résidences sociales stagne depuis 5 ans. Leur production recule même en 2019 de 4,1% avec 6 264 logements agréés, dont 4 630 concernent les travailleurs migrants et les jeunes. Ainsi, ce ne sont que 1 600 logements en résidences sociales qui ont été produits pour d’autres publics.

Les FTM représentent la moitié de la production

Le Plan de Traitement des Foyers de Travailleurs Migrants (PTFTM) reste en effet une part très importante des logements agréés en résidences sociales, puisqu’avec 3 189 logements (en diminution de 4,3% par rapport à 2018), ils représentent presque la moitié de la production. Mais ces chiffres sont à relativiser dans la mesure où la transformation de FTM en logements individuels n’est pas une offre nouvelle mais s’accompagne, de fait, d’une diminution du nombre de logements offerts.

Le logement jeune représente moins de 25% de la production

Malgré les besoins importants, les dispositifs « jeunes » arrivent en deuxième position avec 1 466 logements agrées au niveau national, soit un peu moins d’un quart des nouveaux agréments. L’objectif présidentiel de construire 80 000 logements pour les étudiants et jeunes actifs ne pourra pas être tenu, sans une nouvelle relance indispensable dans un contexte de précarité accrue des jeunes.

L’objectif de 10 000 logements en pension de famille ne sera pas atteint, malgré une hausse

Par ailleurs, les agréments de logements en pensions de famille/résidences accueil progressent de 10,3% avec 1 141 pour les pensions de famille et 252 en résidences accueil (pour les personnes en situation de handicaps psychiques). Même en augmentation, ces chiffres ne permettront pas d’atteindre les objectifs du plan Logement d’Abord, de 10 000 nouveaux logements pendant la mandature, et notamment pour ce qui est d’une proportion d’un tiers des logements en résidence accueil.

Les autres enseignements : rééquilibrage du PLAI adapté

Concernant le produit spécifique PLAI Adapté, on notera un rééquilibrage de la répartition entre logement ordinaire (48%) et résidence sociale/pension de famille (52%), dans un contexte global de poursuite du développement de l’offre avec 1 213 logements agréés en 2019 (+28,4%).
Enfin le plan de financement moyen d’un logement PLAI en dispositif collectif évolue peu en 2019 : le coût au logement est stable, à près de 80 000 € et son financement fait appel pour 30% à des subventions (Etat et Collectivité Locales), pour 62% à des prêts et pour 8% aux fonds propres du porteur de projets, chiffres quasi identiques à 2018.

Des chiffres à l’appui des demandes de l’Unafo

S’appuyant sur ces données chiffrées, l’Unafo rappelle ses demandes, notamment la nécessité :
• d’accélérer le plan de traitement des foyers de travailleurs migrants en dégageant les moyens financiers nécessaires ;
• de définir une véritable stratégie de développement des résidences sociales, en-dehors de l’effet du traitement des foyers de travailleurs migrants ;
• de revaloriser fortement l’enveloppe de 100 millions d’euros prévue dans le plan de relance dédiée aux personnes en situation de précarité qui prévoit notamment une accélération du PTFTM et la création de résidences sociales.

Le document complet est téléchargeable ici.

Related posts
Action habitat, le magazine de l’Unafo vient de paraitre : Les enjeux de la transition énergétique pour le logement accompagné

Le numéro du mois de juillet du magazine de l’Unafo, Action habitat, est introduit par une interview croisée de Bertrand Declemy et Jean-Paul Vaillant, nouveau président et président sortant.

1er Prix Média Unafo-ASH : un autre regard sur le logement accompagné

L’Unafo a organisé en 2022 la première édition du Prix Média, en partenariat avec les ASH (Actualités Sociales Hebdomadaires), à destination des jeunes journalistes entre 18-25 ans sur le thème de l’utilité sociale du logement accompagné. L’Unafo et les ASH dévoilent aujourd’hui les résultats et publient le podcast et les articles primés.

Bertrand Declemy, directeur général d’Aréli, est élu président de l’Unafo « Les défis à venir sont nombreux. Ils nécessiteront de l’engagement et de la passion »

Bertrand Declemy, directeur général d’Aréli, bailleur social associatif implanté dans les Hauts-de-France, a été élu président de l’Unafo, succédant à Jean-Paul Vaillant qui ne se représentait pas. Par ailleurs, le bureau de l’Unafo a été renouvelé.