L’Unafo publie les « Chiffres du Logement Accompagné » : des enseignements pour accélérer après la crise sanitaire le plan Logement d’Abord

L’Unafo rend publique son enquête, dorénavant annuelle, sur les profils des personnes entrant et sortant dans un dispositif de logement accompagné (en 2018).

Elle montre la forte implication de ce secteur dans la politique du Logement d’Abord, mais aussi sa capacité à s’adapter à l’évolution des publics. Alors que la crise sanitaire met en exergue la nécessité d’accélérer la politique du Logement d’Abord, les résultats de cette enquête démontrent pourquoi cela ne pourra pas se faire sans un renforcement du logement accompagné.

10 000 personnes qui entrent en logement accompagné viennent de la rue

30 % des personnes entrant dans un dispositif de logement accompagné proviennent d’un centre d’hébergement ou de la rue. Dans le détail, ce pourcentage monte même à près de 40 % pour les seules résidences sociales.
Si l’on rapporte ce pourcentage de 30 % à la totalité des logements gérés par les adhérents de l’Unafo, cela représente près de 10 000 personnes.
Ce chiffre, mis en relation avec celui de 70 000 personnes à la rue ou hébergées que la politique du Logement d’Abord a – selon les annonces du Gouvernement – permis de reloger en 2018, démontre l’apport du logement accompagné à cette politique du Logement d’Abord.
L’enquête de l’Unafo dévoile donc la part méconnue et sous-estimée du logement accompagné dans la politique du Logement d’Abord, mais aussi dans bien d’autres politiques (migrants, jeunes, femmes victimes de violence conjugale).

Le rôle des résidences sociales est majeur dans l’accès au logement pour les plus précaires

Le logement accompagné renforce l’accès au logement pour les travailleurs précaires, les personnes sans ressources ou les bénéficiaires de minima sociaux, mais aussi des jeunes qui ne trouvent pas ailleurs de solution de logement.
Le lien avec l’emploi reste important, en particulier dans les zones tendues, où le logement accompagné permet d’offrir un logement à des jeunes travailleurs, des travailleurs migrants, des travailleurs précaires et même des travailleurs en CDI (pour 16 % des entrants), mais dont les revenus du travail, le statut ou les discriminations ne permettent pas d’accéder à un logement dans le parc social ou privé.

L’enquête montre également :
– une hausse constante de la mixité, avec désormais 25% de femmes parmi les entrants, une part croissante de jeunes, de travailleurs précaires ou de familles monoparentales ;
– un âge médian à l’entrée en baisse à 30 ans contre 35 ans en 2013 ;
– un taux de sortie vers un logement social ou privé stable à 60% ;
– un taux de rotation moyen de 20 % (soit deux fois plus que dans le parc locatif social).

La crise sanitaire et l’après-crise

Alors que tous les adhérents de l’Unafo sont mobilisés pour maintenir et renforcer les dispositifs d’accompagnement, cette enquête montre que le logement accompagné devra être pleinement reconnu dans le monde d’après-crise. Au-regard du rôle central du logement accompagné dans ces différentes publiques, l’Unafo alerte le Gouvernement sur la nécessité de prévoir un plan dédié permettant de prendre en compte les répercussions économiques de cette crise.
Le secteur participe pleinement à de nombreuses politiques publiques et permet vraiment un accès à un logement. C’est donc à la définition d’une stratégie de production et de développement de l’offre de logement en résidence sociale, assortie des moyens à la hauteur des besoins, que cette crise devra aboutir. Il est temps d’accorder toute sa place au logement accompagné à la politique du Logement d’Abord.
→ Pour retrouver l’ensemble des données de l’étude : www.unafo.org

Related posts
Action Habitat, le magazine de l’Unafo vient de paraitre : Tous mobilisés pour les résidences sociales

L’Unafo publie son magazine Action habitat avec un dossier consacré, à l’occasion de l’annonce de la feuille de route du gouvernement, au regard des élus locaux sur le rôle des résidences sociales. Un article sur le logement des seniors à revenus modestes est également au sommaire, démontrant les capacités d’adaptation et d’innovation de nos adhérents […]

Fabien Petit nommé président de Plurial Novilia

Plurial Novilia annonce aujourd’hui la prise de fonction de Fabien Petit en tant que Président du Conseil d’Administration. Il succède à Jean-Claude Walterspieler qui quitte son poste après 8 ans.

Contemporanéité des APL Baisse généralisée du montant dans le logement accompagné

L’Unafo a mené une enquête auprès de ses adhérents sur l’impact de la réforme de la contemporanéité du mode de calcul des APL dans le logement accompagné.