Plurial Novilia mise sur l’autoconsommation collective et l’habitat à énergie verte

Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, dévoile aujourd’hui les contours de son projet d’expérimentation d’autoconsommation collective à Bétheny. Au-delà des expérimentations actuelles sur différents modèles d’autoconsommation sur des pavillons individuels et collectifs à Reims, le bailleur social souhaite mettre cette innovation collaborative au service d’un quartier tout entier – celui des Promenades de Damoiselle actuellement en cours d’aménagement sur la zone 1AUc du secteur Nord « Champs Dulin- Damoiselle ».

L’autoconsommation collective consiste à consommer et à partager sa propre production d’énergie renouvelable à l’échelle d’un logement, d’un immeuble, d’un bâtiment public, d’une entreprise ou encore d’un quartier.

C’est à Bétheny, au coeur du programme des Promenades de Damoiselle, que le dispositif sera expérimenté au niveau d’un quartier pour la première fois dans le Grand-Est.

Ce projet d’aménagement et de construction a déjà été valorisé par le Grand Reims qui lui a décerné le label Grand Reims Durable le 11 octobre 2019 dernier.

« L’une des questions que nous nous posons toujours en tant que bailleur social est quel service pouvons-nous apporter à nos locataires et plus généralement aux habitants des quartiers que nous aménageons ? », explique Alain Nicole, Directeur Général de Plurial Novilia.

« Nous travaillons depuis de nombreuses années déjà sur la question des énergies qu’il s’agisse de la performance énergétique de nos réalisations ou de la maîtrise des consommations et donc la baisse des charges pour les occupants par l’adoption d’un certain nombre de bonnes pratiques. L’autoconsommation, qu’elle soit individuelle ou collective, a ainsi très rapidement attiré notre attention dans une démarche à la fois économe et durable ».

Un principe vertueux

Derrière le concept d’autoconsommation énergétique, on trouve le fait de consommer soi-même l’énergie produite sur place, au sein de son logement. Si pendant longtemps, la production réalisée par les particuliers était anecdotique, les techniques récentes ont permis un gain de productivité et donc la possibilité de produire une grande partie des besoins en énergie nécessaires au bon fonctionnement d’un logement.

« L’idée de l’autoconsommation est de s’affranchir de la dépendance aux fournisseurs d’énergie en faisant de chaque citoyen un acteur de la production énergétique », explique Hugues Lhermitte, Directeur du Patrimoine de Plurial Novilia.

« Le principe repose sur l’installation de panneaux photovoltaïques qui permettent de produire une énergie solaire, transformée en courant alternatif afin d’alimenter les appareils électriques de la maison. C’est une électricité verte, décarbonnée, produite et consommée sur place, mais qui peut en outre être partagée à l’échelle d’un immeuble, d’une entreprise ou encore d’un quartier dans le cadre de l’autoconsommation dite collective ».

Cette mutualisation se fait grâce à l’installation de réseaux intelligents « smart grids » et la répartition de l’électricité consommée par chaque ménage est mesurée via les compteurs Linky. Les habitants ont la possibilité d’adapter leur consommation en temps réel, de la limiter en cas de baisse de la production, ou au contraire de tirer parti d’un pic d’ensoleillement – pour recharger les batteries d’une voiture électrique par exemple, même si pour l’instant, le nombre de propriétaires de ce type de véhicules n’est pas encore très élevé dans la région. C’est aussi une manière de soulager les réseaux de distribution traditionnels en cas de surconsommation hivernale.

« Dans de nombreux pays, l’énergie solaire photovoltaïque est l’énergie renouvelable la moins couteuse et la plus simple à mettre en oeuvre », reprend Hugues Lhermitte. « Et contrairement à certaines idées reçues, la production d’énergie solaire n’est pas l’apanage des régions du Sud. A l’échelle de la Champagne-Ardenne, qui a d’ailleurs battu tous ses records d’ensoleillement en 2018, des dispositifs comme celui-ci pourraient permettre de couvrir jusqu’à 20% de la consommation énergétique annuelle des ménages ».

Une expérimentation à grande échelle

Les 14 hectares des Promenades de Damoiselle confiés par la commune de Bétheny à Plurial Novilia ont été choisis pour accueillir la première expérimentation régionale de grande envergure en matière d’autoconsommation collective.

En effet, le projet d’aménagement composéde 3 tranches de construction de logements individuels et collectifs, présente un potentiel suffisant pour développer un projet viable.

Des panneaux photovoltaïques seront installés sur les toitures de l’ensemble des constructions locatives ou en accession réalisées par Plurial Novilia. « Le montage juridique et financier reste complexe et nous exerçons une veille accrue sur le projet de loi relatif à l’Energie et au Climat qui inscrit symboliquement «l’urgence écologique et climatique» dans le Code de l’Energie », explique Michel Ferro, Directeur Promotion et Aménagement de Plurial Novilia, pilote de ce chantier phare.

« Mais notre objectif est bien sûr d’aller plus loin. En effet, l’électricité produite par la centrale solaire sera rejetée dans le réseau du quartier et permettra ainsi aux habitants du quartier, propriétaires comme locataires, de bénéficier de cette électricité verte, locale et compétitive ».

Afin de réaliser ce projet, Plurial Novilia, accompagné par le bureau d’étude TECSOL, réalisera un appel d’offres pour la mise en place et l’exploitation des panneaux photovoltaïques et la fourniture d’électricité. L’entreprise choisie s’engagera àmaintenir une fourniture d’électricité efficace, durable, économique et sécurisée.

« Si elle en est encore au premier stade, l’autoconsommation, notamment collective, présente un très fort potentiel pour un bailleur social comme Plurial Novilia qui cherche en permanence à mettre l’innovation au service de l’amélioration du quotidien », conclut Jean-Claude Walterspieler, Président de Plurial Novilia.

« C’est un projet qui renoue avec le rôle premier d’un bailleur social, puisqu’il permet de réduire les charges des occupants, tout en participant activement au développement des énergies renouvelables. C’est une dynamique originale qui a toute sa place au coeur de territoires qui souhaitent rester en phase avec la société et avec leur époque ».

Un projet ambitieux

Mixité et qualité, tels sont les maîtres-mots de l’aménagement des 14 hectares des Promenades de Damoiselle imaginé par les équipes de Plurial Novilia. S’inscrivant parfaitement dans le prolongement des exigences et des objectifs poursuivis à la fois par la commune de Bétheny et par la Communauté Urbaine du Grand Reims, ce nouveau quartier sera décliné en 3 tranches. À terme, il comportera plus de 400 logements.

Un projet sous le signe de la diversité

Location, accession à la propriété (sociale ou libre), parcelles de terrain à bâtir, équipements publics, commerces de proximité, espaces verts, aires de jeux : les Promenades de Damoiselle proposeront un panorama exhaustif de l’habitat innovant et adapté tel que le conçoit Plurial Novilia.

L’aménagement prendra en compte à la fois le confort et le bien-être des habitants, mais aussi l’intégration de ce nouveau quartier dans le paysage urbain de la commune de Bétheny. Ainsi, si l’aménagement paysager comprendra notamment un parc de 1,5 hectare, les nouveaux commerces et services créés viendront quant à eux compléter l’offre déjà présente dans la ville.

Un projet sous le signe de la nature (10% de la surface du projet)

Une importance toute particulière est accordée à l’aspect végétal et au public plus jeune. Le parc jardin, lieu de détente, aura pour fonction première d’accompagner le cadre de vie de vie des habitants et d’être un véritable lieu d’échange et de partage.

Les entrées principales du parc sont pensées en « parvis ». Afin de concilier entretien facile et plantations esthétiques, Vysages propose de gérer les noues en plantant sur une même noue des vivaces dites « amphibies », qui supportent à la fois les périodes de sécheresse et d’humidité, les arbres d’alignement.

La seconde entrée principale, côté parc avec les aires de jeux, est conçue en symétrie de la précédente. Deux aires de jeux équiperont le parc, une aire de jeux pour les 2-6 ans, et une autre pour les 6-15 ans. Un terrain de pétanque entouré d’arbres pour apporter leur ombrage, participera à la détente des futurs habitants.

Un projet sous le signe de la qualité

Fidèles à leurs exigences, les équipes de Plurial Novilia ont imaginé un programme de grande qualité, aussi bien en termes de construction (choix des matériaux, normes…), que d’aménagement des espaces intérieurs et extérieurs. Inscrit dans une démarche de développement durable, le projet met la qualité d’usage au coeur de sa réflexion, avec un soin tout particulier porté sur les circulations et les espaces paysagers.

Ce projet d’aménagement et de construction a ainsi été valorisé par le Grand Reims qui lui a décerné le label Grand Reims Durable le 11 octobre 2019 dernier.

Une démarche éco-citoyenne

Désireux de créer un espace de vie moderne, dynamique et serein, Plurial Novilia a mené une réflexion élargie sur toutes les circulations. Si des voies nouvelles seront créées pour la desserte des parcelles, le projet intègrera pleinement la question des transports alternatifs à la voiture : déplacements piétons et vélos, mais aussi trottinettes, rollers, gyropodes, et bien sûr transports en commun. Les cheminements piétons, les trottoirs aux largeurs confortables, les limitations de vitesses de circulation auront également un impact positif sur le bien-vivre des habitants du futur quartier et s’ajouteront à la qualité des espaces publics et à la qualité paysagère voulue par l’ensemble des parties prenantes.

Une démarche éco-responsable

Si l’ensemble des logements seront certifiés RT 2020, la démarche éco-responsable souhaitée par Plurial Novilia se traduira également par la mise en place d’une charte d’engagement pour les constructeurs ainsi que pour les artisans – en partenariat avec la plateforme de rénovation énergétique EDDIE du Grand Reims – afin de garantir la qualité des logements privés et le respect des économies d’énergie. Une attention particulière a également été apportée à la cohérence et l’harmonie du bâti, ainsi qu’à la qualité paysagère (création d’un parc paysager de 1,5 ha ; jardins privatifs ; respect des essences locales ; mise en place de noues végétalisées pour la gestion des eaux pluviales…).

Le nouveau quartier se veut exemplaire en termes d’efficacité énergétique, dès sa conception. La collecte des données de production/consommation, et les actions de sensibilisation et de conseils auprès des habitants seront gérées via une plateforme web interactive, afin de modifier les usages de consommation.  Il s’agit de consommer mieux et moins.

Un projet sous le signe du partage

Des réunions seront également organisées au cours du 1er semestre 2020 pour informer les futurs habitants et les professionnels du bâtiment sur les solutions durables de construction et le concept d’autoconsommation.

Enfin, un projet d’habitat participatif sera expérimenté sur le quartier, afin d’impliquer les habitants dans la conception-même de leur futur logement.

LE PROJET EN RESUME

  • 14 ha à aménager
  • 3 tranches
  • + de 400 logements
  • 125 parcelles libres
  • 1,5 ha de parc

L’autoconsommation collective peut couvrir jusqu’à 20% des besoins énergétiques annuels sur le quartier.

Les travaux de VRD de la 1ere tranche d’environ 227 logements ont démarré en octobre pour une durée de 18 mois. Cette première tranche aura un objectif de production d’énergie solaire de 480 kWc. A terme, la production pourra atteindre les 960 kWc.

Au-delà du programme d’aménagement sur Bétheny, Plurial Novilia expérimente sur Reims dans des programmes neufs, mais aussi sur le parc existant afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments et de diminuer les charges locatives individuelles.

Related posts
La Dihal et l’Unafo publient une étude inédite sur l’impact socio-économique des résidences sociales

Dans le cadre de la feuille de route pour le développement des résidences sociales, la Dihal et l’Unafo publient une étude originale sur l’impact économique et social des résidences sociales. Présentée à l’occasion de la semaine du logement accompagnée qui se tient du 22 au 25 novembre, cette étude permet d’objectiver la valeur créée par […]

Action Habitat, le magazine de l’Unafo vient de paraitre Avec un entretien exclusif avec Olivier Klein, Ministre du logement.

À moins de 15 jours de la Semaine du logement accompagné, organisée du 22 au 25 novembre, Olivier Klein donne sa première interview sur la politique qu’il entend mener sur la politique du logement accompagné dans le dernier numéro d’Action habitat, le magazine de l’Unafo.

Plurial Novilia Annonce La Signature De Conventions Avec Enedis Pour Quatre Opérations D’Autoconsommation collective

Après avoir lancé il y a 2 ans la première opération d’autoconsommation collective pour un immeuble de 17 logements, Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement, annonce la signature ce vendredi 21 octobre  de conventions avec Enedis pour quatre opérations du programme 1.2.3 Soleil, 1er projet d’autoconsommation collective dans le Grand Est pour des pavillons […]