Art & Fact Innovation accompagne le déploiement de la 5G en France avec ses structures télécoms imprimées en 3D et végétalisables

Art & Fact Innovation, start-up française spécialiste de la conception et la fabrication d’infrastructures télécoms, dévoile aujourd’hui ses structures imprimées en 3D et végétalisables à destination des opérateurs télécoms et des collectivités territoriales.

Issues de 2 années de recherche et de développement, ces structures innovantes – plus esthétiques et éco-responsables que les traditionnels pylônes télécoms – offrent aux spécialistes de l’information et de la communication la possibilité de s’installer au plus près des usagers pour améliorer la qualité des services urbains, tout en en réduisant les coûts.

La solution d’Art & Fact Innovation doit ainsi permettre de répondre aux problématiques liées à la mise en œuvre du Plan France Très Haut Débit et au déploiement des milliers de pylônes nécessaires à la 5G, tout en préservant l’intégrité environnementale et visuelle des territoires.

Des structures télécoms esthétiques et éco-responsables pour une meilleure intégration

Les projets télécoms traditionnels proposent des édifices métalliques, de forme monotube ou en treillis, qui mettent en évidence les antennes et les câbles, rendant difficile leur implantation au sein des territoires. En effet, si la France compte aujourd’hui près de 81.000 pylônes, selon la Fédération française des télécoms (FFT), et que leur inéluctable multiplication se dessine dans les années à venir, il apparait bien souvent compliqué de convaincre les propriétaires terriens d’accueillir des pylônes ; mais aussi les administrations, collectivités et services d’urbanisme d’apporter un avis favorable à une demande de permis de construire.

C’est en vue de lever ces freins qu’Art & Fact Innovation a développé une solution à destination des opérateurs télécoms : des structures imprimées en 3D, plus esthétiques et plus robustes, participant à la mise en œuvre du Plan France Très Haut Débit, au déploiement de la 5G et à l’essor des Smart Cities de demain.

Mesurant de 12 à 20 mètres, ces mâts télécoms – conçus sur mesure par Art & Fact Innovation et imprimés en 3D par son partenaire XtreeE – se veulent avant tout éco-responsables et parfaitement intégrés dans le paysage, qu’il soit urbain ou rural. Tout d’abord grâce au matériau utilisé, à savoir un béton « bas carbone » permettant de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à la possibilité de personnaliser et de végétaliser les structures ou encore d’y apporter des solutions de « Smart City » (éclairage, caméras de surveillance, wifi, capteur de qualité de l’air, point de fraicheur, etc.).

La technologie d’impression 3D offre par ailleurs de nombreux autres avantages tels que la réduction de quantité de matière utilisé, une liberté architecturale, une rapidité de construction ainsi qu’un montage et démontage facilité. Associée aux expertises de Freyssinet en matière de précontrainte et du cabinet d’ingénierie Lamoureux & Ricciotti, elle offre qui plus est aux structures une robustesse accrue – répondant aux normes sismiques et cycloniques en vigueur en métropole (Alpes, Pyrénées…) et aux Antilles, terrain d’expérimentations pour Art & Fact Innovation – ainsi qu’une longévité supérieure à 50 ans.

En matière de connectivité, l’ensemble des antennes et équipements associés prennent en charge une vaste gamme de standards (2G/3G/4G/5G, Wi-Fi) et sont dissimulés à l’intérieur des modules supérieurs. Enfin, la maintenance des structures est facilitée par l’intégration d’une puce RFID qui garantit un accès immédiat aux données, informations et à la documentation relatives à la structure.

« Notre démarche s’inscrit dans une volonté de participer à l’essor des Smart Cities de demain qui devront allier les enjeux de ville vivable durable et équitable et devront offrir des espaces de communication pour leur permettre d’être mobiles et connectées », indique Denis Wehrlé, PDG d’Art & Fact Innovation.

Accompagner le Plan France Très Haut Débit et le déploiement de la 5G en France

Lancé en février 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022. Pour atteindre cet objectif, il mobilise un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, dont 3,3 milliards d’euros de l’État, pour déployer les infrastructures sur tout le territoire. Mais relever ce défi implique la mobilisation de l’ensemble des forces vives du pays : collectivités territoriales, operateurs et industriels. Dans le cadre du dispositif couverture ciblée, les opérateurs se sont engagés à construire près de 5.000 nouveaux sites chacun pour améliorer la couverture mobile des territoires (certains pouvant être mutualisés), tant de sites à identifier par les collectivités territoriales et le Gouvernement. Art & Fact Innovation s’inscrit pleinement dans cette démarche en proposant ses structures, notamment dans des zones sensibles, en favorisant le déploiement des opérateurs et en participant au développement des Smart Cities.

A cela s’ajoute le déploiement de la 5G, prévu pour 2020 en France, qui entraînera de facto une nouvelle massification des réseaux. Si à ce stade, d’après les derniers chiffres de l’ANFR, seuls 273 pylônes 5G ont été installés pour des expérimentations, chaque opérateur devra en déployer 3.000 en 2022, puis 8.000 en 2024 et enfin 12.000 en 2025, selon la feuille de route du Gouvernement.

« Il existe aujourd’hui un enjeu fort qu’est la nécessité de mieux couvrir le territoire avec davantage d’infrastructures modernes, solides et fiables. Pour autant, les Français ne veulent pas voir leurs paysages défigurés par des traditionnels pylônes métalliques. Nous sommes aujourd’hui en contact avec de nombreux opérateurs mais aussi des propriétaires terriens – privés ou collectivités locales – qui voient en nos structures une réelle opportunité pour lever les freins à de nouvelles implantations. Notre première réalisation devrait voir le jour d’ici fin 2019 », conclut Denis Wehrlé, PDG d’Art & Fact Innovation.

 

Articles similaires
Plurial Novilia lance sa première opération d’autoconsommation collective a reims

Plurial Novilia, Entreprise Sociale pour l’Habitat (ESH) filiale du groupe Action Logement, annonce aujourd’hui le lancement de sa première opération d’autoconsommation collective, consistant à consommer et à partager sa propre production d’énergie renouvelable à l’échelle d’un logement, d’un immeuble, d’un bâtiment public, d’une entreprise ou encore d’un quartier.

Feu vert pour « viliaprint© » : le logement social s’imprime en 3d béton

Plurial Novilia – Entreprise Sociale pour l’Habitat (ESH) filiale du groupe Action Logement – et l’ensemble de ses partenaires, annoncent aujourd’hui l’obtention de la certification par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)

Insight EMEA noue un partenariat avec Tree-Nation pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques

Insight EMEA annonce un nouveau partenariat avec Tree-Nation, portant sur la plantation d’arbres à travers le monde en vue de contribuer à la lutte contre les changements climatiques.