Agent immobilier : une profession toujours mal-perçue

Selon un sondage Vivastreet-Immoxia réalisé auprès de professionnels de l’immobilier À la veille du Salon National de l’Immobilier, qui se tiendra mi-avril à Paris, Vivastreet, le numéro deux français des petites annonces gratuites, et Immoxia, spécialiste des annonces immobilières professionnelles, dressent le bilan émotionnel des agents immobiliers. Pour la première fois, une étude se place
-> Continue reading Agent immobilier : une profession toujours mal-perçue

Premier baromètre de la colocation en France

Face à la crise économique qui perdure et pour combler les failles des politiques publiques, de nouveaux modes d’organisation et de nouvelles stratégies se développent à partir d’initiatives privées, individuelles ou collectives. En attendant les effets de la grande loi sur le logement annoncée pour le mois de juin prochain, et notamment les mesures encourageant les propriétaires à louer leurs biens vacants (garantie universelle des revenus, assurance contre les loyers impayés…), la colocation s’affirme comme une pratique de plus en plus appréciée et envisagée pour se loger. Elle s’inscrit dans l’émergence actuelle d’une économie collaborative fondée sur le partage des ressources.

[…]

Vivastreet lance sa nouvelle Application

Disponible sur App Store et Android Market
Vivastreet App permet de consulter ou publier une annonce avec photos en 3 clics

 

Vivastreet, site de petites annonces gratuites sur Internet, présente sa nouvelle application. Elle propose une approche innovante de recherche, dépôt, gestion des annonces à tous les utilisateurs de Smartphones : accès aux fonctions en un nombre restreint de clics ; possibilité de créer une annonce en dictant le texte et utilisant une photo prise avec son Smartphone ; mais aussi la possibilité de déposer son annonce sans connexion Internet, l’annonce étant postée quand le téléphone retrouve le réseau.

 

| Une nouvelle Appli plus facile d’utilisation et novatrice |

La nouvelle application Vivastreet permet à tous les utilisateurs de mobiles iPhone et Android de trouver des bonnes affaires ou de déposer leurs petites annonces gratuitement en quelques clics, où qu’ils soient, en tirant profit de la technologie offerte par leur Smartphone. La page d’accueil est simplifiée et permet un accès direct en fonction de son besoin :

1. Voir les annonces : pour trouver de bonnes affaires

Vivastreet App permet de regarder les petites annonces proches de chez soi et contacter directement le vendeur par téléphone en quelques clics. L’utilisateur peut aussi activer la géolocalisation pour avoir accès directement aux annonces les plus proches.

2. Publier une annonce : à partir d’une photo et en dictant le texte au lieu de l’écrire

L’application Vivastreet permet d’utiliser jusqu’à douze photos prises avec son Smartphone, puis de rédiger l’annonce et la publier directement sur le site internet en seulement quelques secondes.

Mais l’application va plus loin : le dépôt d’annonce est simplifié puisqu’il est possible de dicter la description de son annonce avec la nouvelle fonction de reconnaissance vocale proposée dans l’application, qui s’appuie sur le logiciel Dragon de Nuance.

Les utilisateurs peuvent aussi déposer leur annonce sans connexion internet (offline) – l’annonce est enregistrée et automatiquement mise en ligne dès que le téléphone retrouve le réseau 3G ou Wi-fi.

3. Mes annonces : accéder à son espace personnel pour gérer une ou plusieurs annonces

Très simple d’utilisation, l’application permet de gérer ses annonces à distance : modifier, rajouter des photos ou la supprimer. L’utilisateur accède à distance à son espace Vivastreet et peut visualiser et gérer l’ensemble de ses annonces.

  […]

Vivastreet renforce sa place de leader sur le marché de l’emploi de proximité

Avec 70 000 offres d’emploi en ligne début janvier 2013, Vivastreet présente le plus fort volume d’offres d’emploi* du marché des sites emploi privés. Numéro deux français des sites de petites annonces gratuites, il dévoile aujourd’hui sa stratégie de développement sur le marché des offres d’emploi de proximité, pour répondre aux besoins de toutes les
-> Continue reading Vivastreet renforce sa place de leader sur le marché de l’emploi de proximité

Vivastreet renforce sa place de leader sur le marché de l’emploi de proximité

Avec 70 000 offres d’emploi en ligne début janvier 2013, Vivastreet présente le plus fort volume d’offres d’emploi* du marché des sites emploi privés.

 

Vivastreet, le numéro deux français des sites de petites annonces gratuites, dévoile aujourd’hui sa stratégie de développement sur le marché des offres d’emploi de proximité, pour répondre aux besoins de toutes les entreprises, et tout particulièrement des TPE et des PME. Avec une moyenne actuelle de 70 000 offres d’emploi en ligne, Vivastreet a pour objectif d’accélérer son développement en s’appuyant sur de nombreux partenariats stratégiques et un plan

[…]

1 internaute sur 3 avoue être gêné de revendre ses cadeaux, selon l’étude du site de petites annonces Vivastreet

La nouvelle étude menée par Vivastreet, n°2 français des sites de petites annonces, révèle que les internautes sont embarrassés, voire même « choqués » par l’idée de revendre leurs cadeaux et cachent cette information à leurs proches.

Si des études récentes montrent qu’une part de plus en plus importante d’internautes se lance dans la revente de cadeaux de Noël, Vivastreet a souhaité apporter un éclairage complémentaire en se penchant sur le sentiment que les internautes éprouvent à l’idée de revendre leurs cadeaux. Décomplexés, pas si sûr…

La revente de cadeaux, une pratique peu appréciée des Français
Pour 49% des internautes interrogés, la revente de cadeaux de Noël est une pratique jugée « choquante » (18,3%) ou « gênante » (31%).
Si 17,3% des répondants déclarent revendre leurs cadeaux, 20% ne le feraient pas si ce n’était pas pour des raisons financières et 71,7% d’entre eux ne l’avouent pas à leurs proches !
Quant à ceux qui ne revendent pas leurs cadeaux de Noël (82,7%), 30,9% estiment que c’est une question de principe : « on ne se sépare pas de cadeaux de Noël ». Cette réponse est d’ailleurs plébiscitée par les 18-24 ans à 47,6% alors que les autres tranches d’âge déclarent que généralement tous leurs cadeaux leur plaisent.

Les Français oublieraient-ils d’envoyer leur lettre au Père Noël ?
Contre toute attente, ce ne sont pas les raisons financières (20%) qui priment dans le fait de revendre ses cadeaux, mais parce que ces derniers sont inutiles (54,3%) ou en double (21,4%). Pourtant, ils sont 73,2% à communiquer des idées de cadeaux à leurs proches avant les fêtes. « Ces résultats nous amènent à nous interroger sur la manière dont nous consommons et notre rapport aux autres. Acheter de façon réfléchie et responsable, c’est acheter un cadeau qui va vraiment plaire ou être utile à la personne à qui l’on offre. Respecter une liste d’idées cadeaux pour les fêtes peut grandement y aider. Il faut davantage s’écouter ! », recommande Yannick Pons, fondateur et PDG de Vivastreet.

[…]

Un Noël solidaire version 2.0 pour Neuilly Emmaüs Avenir et Vivastreet

243,3 millions de jouets ont été achetés en France en 2011, ce qui équivaut à 3,23 milliards d’euros1. Aujourd’hui, les Français achètent moins par impulsion et plus de façon réfléchie. Une tendance confirmée par le récent sondage2 Vivastreet qui montre que 41,3% de ses utilisateurs ont déjà acheté des jouets d’occasion pour Noël. Près de 73% comptent recommencer cette année.

 

Les petites annonces sur Internet, le bon plan pour un Noël 2012 réussi

Cette année, avec une enveloppe cadeau de 346 euros3, le critère premier pour les Français sera le prix. Malgré la baisse du pouvoir d’achat, les Français ont décidé de ne rien changer à leurs habitudes pour les fêtes de fin d’année mais privilégieront les produits d’occasion et les promotions. On observe un boom des ventes sur Internet qui représentent aujourd’hui 13% des achats de jouets4 : notamment grâce aux sites jouets d’occasion qui, en temps de crise, sont privilégiés par les petits budgets. Une solution qui leur permet aussi d’éviter la tentation d’achat, la perte de temps et la cohue dans les magasins à cette période de frénésie d’achat.

Un tendance confirmée puisque Vivastreet constate chaque année une augmentation sensible de son trafic entre les mois d’octobre et de décembre (+38% de pages vues sur cette période en 2011).  Selon le sondage Vivastreet, les habitués des achats de jouets d’occasion se rendent principalement sur les sites de petites annonces (à 39,5%), dans les brocantes/dépôts-vente (26,4%) suivi de près par les associations caritatives (17,1%).

[…]

Vivastreet accompagne Emmaüs dans son virage du 2.0

Déjà 13.000 produits Emmaüs bénéficient de la puissance des petites annonces en ligne de Vivastreet

 

L’action solidaire à l’ère du 2.0

La révolution Internet bouleverse la société en profondeur et le milieu associatif n’échappe pas à la règle. Fort de ce constat, Vivastreet a décidé de s’impliquer encore davantage dans l’économie solidaire. Le site de petites annonces en ligne a dans son ADN la volonté de permettre à ses utilisateurs de s’entraider en trouvant des produits ou en échangeant des services localement et à moindre coût. C’est pourquoi, il s’est tourné vers Emmaüs.

Yannick Pons, fondateur et PDG de Vivastreet précise : « Ce projet avec Emmaüs signifie beaucoup pour nous, il signe notre engagement en matière d’économie solidaire et de consommation éthique. C’est qu’au-delà de la mise en ligne de petites annonces, nous souhaitons agir en tant qu’acteur local et responsable. Répondre au mieux aux besoins de chacun : voilà la véritable vocation de Vivastreet. »

Le mouvement laïc de lutte contre l’exclusion, a vu dans ce projet l’opportunité d’étendre sa présence sur Internet afin d’élargir son champ d’action, mais aussi de toucher une population plus jeune et familiariser les compagnons à l’outil Internet.

En effet, pour les responsables du site Neuilly Emmaüs Avenir « Si nous avons choisi de nous engager dans ce partenariat avec Vivastreet c’est que cela nous permet d’étendre notre rayonnement. Avoir une vitrine en ligne de nos produits permettra à coup sûr de toucher davantage de ménages à revenu modeste ainsi que les jeunes afin de les aider dans leur recherche de produits à bas prix. »

  […]