SurveyLang : Étude européenne sur les compétences linguistiques

La Commission européenne et lUniversité de Cambridge soulignent les défis futurs des enseignants


La
Commission européenne a dévoilé le 21 juin 2012 les résultats de létude dirigée par University of Cambridge ESOL Examinations (Cambridge ESOL) consacrée aux compétences linguistiques des lycéens européens.

  • Près de 54.000 élèves répartis sur 1.200 établissements à travers 14 pays ont été évalués
  • Hormis quelques pays ayant obtenu d’excellents résultats, l’Europe doit encore améliorer de manière significative ses niveaux en langues étrangères

SurveyLang, est une étude majeure publiée par la Commission européenne, sur l’apprentissage des langues en milieu scolaire à travers 14 pays. Première étude européenne de cette ampleur, SurveyLang compare les taux de réussite des lycéens de chaque pays et analyse en détails les raisons du succès de l’apprentissage et de l’enseignement en langues.

Près de 54 000 élèves de 1 200 lycées ont participé à des tests sur leurs compétences linguistiques spécialement conçus pour ce projet. Ils ont également répondu à des questionnaires concernant leur apprentissage et utilisation des langues étrangères. Cette étude, dirigée par Cambridge ESOL, a été menée par SurveyLang, consortium international composé de huit organisations faisant chacune autorité dans son propre domaine d’expertise : l’évaluation linguistique, le développement des tests, l’échantillonnage et collecte des données, la traduction, la psychométrie.

«  L’étude confirme des écarts de niveaux importants à travers lEurope  » explique Dr Neil Jones, Directeur de projet de Cambridge ESOL. Et de poursuivre : «  Il y a de belles réussites mais trop délèves ne reçoivent pas les compétences nécessaires à un bon apprentissage. Les résultats de létude démontrent que lenseignement en langue doit accorder une place plus importante aux compétences en communication pour ne pas rester une matière académique et théorique axée sur la grammaire, le vocabulaire et la prononciation. Il est très facile de pointer les différences de niveaux entre chaque pays, mais limportant est de se concentrer sur ce qui contribue réellement à un apprentissage réussi des langues étrangères ».

Points clé de létude SurveyLang :

  • L’importance d’un apprentissage en langue dés le plus jeune âge
  • Les bénéfices d’une confrontation directe avec la langue hors du cadre scolaire à travers les films, la musique, les voyages et toutes autres opportunités de communication interculturelle.
  • Les élèves apprenant l’Anglais atteignent un niveau de compétences linguistiques supérieur à celui obtenu dans les autres langues.
  • En Europe, les niveaux d’enseignement en langues étrangères et de formation des enseignants restent globalement satisfaisants.

Sergio Roman, responsable France de Cambridge ESOL, précise : «  Nous nous apercevons que la performance globale des élèves en France est en dessous de la moyenne par rapport aux autres pays. Néanmoins, daprès notre expérience et notre expertise en matière de tests et certifications en langues, on constate une nette amélioration des résultats chez les candidats qui passent les certifications de Cambridge ESOL année après année. Ceci est très encourageant et va dans le bon sens : la volonté nationale dintégrer une certification reconnue sur le plan international et une nette tendance à privilégier lapproche plus communicative pour lapprentissage de langues étrangères  ».

Dr Mike Milanovic, Directeur de Cambridge ESOL, explique « Cette étude devrait permettre une prise de conscience des pouvoirs publics et des responsables des programmes scolaires. Les résultats de létude SurveyLang confirment ce que les experts en apprentissage en langues savent depuis longtemps : les compétences en communication doivent être au cœur de la pédagogie. Les élèves doivent être encouragés à pratiquer les langues étrangères dans leur quotidien. Les examens Cambridge English et leurs équivalents pour dautres langues européennes favorisent et récompensent les compétences nécessaires aux élèves pour un apprentissage en langues étrangères réussi. »

Le rapport complet est  disponible en ligne à l’adresse suivante : cliquez ici

Conclusions de la Commission européenne:

  1. Les compétences linguistiques doivent encore être considérablement améliorées, et les systèmes éducatifs doivent intensifier leurs efforts pour préparer tous les élèves à leur entrée sur le marché du travail puis bénéficier de la formation continue. Au sein de la méthode ouverte de coordination (MOC), l’échange de bonnes pratiques constitue un des principaux outils dans la poursuite de l’objectif de Barcelone d’enseignement qui vise la maîtrise d’au moins deux langues étrangères dès le plus jeune âge.
  1. Les politiques linguistiques devraient stimuler le développement d’environnements conviviaux d’apprentissage des langues à l’intérieur mais aussi à l’extérieur des écoles et autres établissements d’enseignement. Elles devraient promouvoir davantage des possibilités d’apprentissage informel hors de l’école, et envisager l’exposition aux langues à travers les médias traditionnels et sociaux, y compris les effets de l’utilisation de doublage ou de sous-titres à la télévision et au cinéma. Dans l’ensemble, la politique linguistique devrait tenir compte que les gens en général, et les jeunes en particulier, se sentent capables d’apprendre des langues et les considèrent comme utiles.
  1. Le large éventail de capacités en langue entre les États membres. L’enquête indique que les systèmes éducatifs peuvent avoir une influence positive sur le niveau des langues. Par exemple, en permettant un début d’apprentissage précoce des langues étrangères ou en augmentant le nombre de langues étrangères apprises ; ou encore en développant des méthodes permettant aux élèves et aux professeurs d’utiliser des langues étrangères pour communiquer dans certains cours.
  1. L’importance de la langue anglaise comme une compétence de base et comme un outil pour l’employabilité et le développement professionnel exige des actions concrètes pour améliorer les compétences dans cette langue.
  1. Alors que toutes les langues ne sont pas aussi pertinentes lors de l’entrée sur le marché du travail, la diversité linguistique reste d’une importance vitale pour le développement culturel et personnel. Par conséquent, la nécessité d’améliorer les compétences linguistiques pour l’employabilité dans un monde globalisé doit être combinée avec la promotion de la diversité linguistique et du dialogue interculturel.

A propos de Cambridge ESOLwww.cambridgeesol.fr

Cambridge ESOL (English for Speakers of Other Languages) est un département de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) spécialiste et leader mondial de la certification en langue anglaise. Cambridge ESOL propose la gamme la plus complète d’évaluations en langue aux apprenants et aux enseignants d’anglais. Plus de 3,5 millions de candidats à travers le monde (130 pays) passent ces examens chaque année.

Ces diplômes favorisent la mobilité professionnelle, une meilleure sélection d’établissements d’études supérieures (grandes écoles ou universités), aident à l’entrée et à la progression dans la vie professionnelle. Des qualifications reconnues sur le plan international par plus de 12 000 employeurs, universités et organismes gouvernementaux.

Les évaluations proposées par Cambridge ESOL sont alignées sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). En effet, elles constituent, d’une certaine manière, la base du CECRL.

Laisser un commentaire