PLURIAL NOVILIA IMPRIME EN 3D UN MUR PROTOTYPE DU PROJET « VILIAPRINT »

Plurial Novilia, Entreprise Sociale pour l’Habitat (ESH) filiale du groupe Action Logement, gestionnaire de plus de 35 000 logements sur le territoire de Champagne-Ardenne et Ile-de-France (Seine-et-Marne et Essonne), et l’ensemble de ses partenaires*, dévoilent aujourd’hui un mur prototype de Viliaprint, imprimé en 3D béton le 4 avril au sein des locaux de XtreeE.

En juin 2018, Plurial Novilia, dévoilait Viliaprint, projet expérimental de construction mixant impression 3D béton et éléments préfabriqués. Lauréat de l’appel à projets LabArchi « Architecture de la Transformation 2018 » de la Banque des Territoires et de l’Union Sociale pour l’Habitat, le projet est alors entré en incubation pour une période de 9 mois, afin de tester les solutions et valider les modalités de leur généralisation au sein du LabCDC, l’incubateur de projets innovants du groupe Caisse des Dépôts. Début 2019, le projet a franchi une nouvelle étape lorsque le bailleur dévoilait, avec l’Agence Coste Architectures et l’ensemble des partenaires, les contours techniques et architecturaux du projet.


Agence Coste Architectures®

Aujourd’hui, alors que l’incubation s’achève, Viliaprint prend forme, avec notamment le dépôt prochain du permis de construire et l’impression 3D béton d’un nouveau prototype. Pour parvenir à ce résultat, un important travail a notamment été mené sur le béton, fourni et spécialement développé par le groupe cimentier Vicat : il s’agit d’un mortier haute performance directement transformé dans la tête d’impression du robot de XtreeE. Dans le cadre de Viliaprint, l’intégration de la technologie d’impression 3D – ou fabrication additive – béton offre de multiples intérêts, parmi lesquels :

• Une liberté architecturale (intégration de courbes, paraboles, ellipses…) offerte par l’utilisation d’outils de conception numérique : pas besoin de moule, ce dernier étant une maquette numérique BIM (Building Information Modeling) très facilement paramétrable.
• La réduction d’utilisation de matière grâce à l’optimisation des vêtures et structures, en produisant davantage de creux que de pleins. L’objectif pour chaque élément produit est de réduire de 40 à 70% le volume de béton employé.
• La réduction des délais de construction – assurée ici par les entreprises Demathieu Bard Construction et Soprema – et, à terme, des coûts.
• La réduction de la pénibilité pour les équipes et des nuisances pour les riverains.

Dans un premier temps, 5 maisons en location seront donc construites au sein de Réma’Vert®, le premier écoquartier labellisé de Champagne-Ardenne que Plurial Novilia aménage et réalise depuis 2012. Les travaux devraient débuter en février 2020 pour s’achever en fin d’année. Au-delà de la construction de ces maisons, le bailleur social s’est fixé plusieurs objectifs pour ce projet :

• Élaborer un projet environnemental et architectural, avec des apports fonctionnels concrets (plus-value pour l’occupant).
• Développer un nouveau mode opératoire constructif et un modèle économique intégrant les coûts de transfert de technologie au bénéfice de l’entreprise locale et un tableau de chiffrage du coût de construction (réutilisable).
• Établir un dossier d’ouvrages certifiés par les organismes agréés (CSTB, bureaux de contrôle).
• Constituer un dossier technique partagé avec les bailleurs sociaux souhaitant développer des opérations similaires.

* Les partenaires techniques : la start-up XtreeE, l’Agence Coste Architectures, le groupe cimentier Vicat, la Fédération Française du Bâtiment (Grand-Est et Marne), Demathieu Bard Construction, Soprema, l’École des Ponts ParisTech, Socotec, le bureau d’études fluides ETNR, le bureau d’études Sixense Necs.