Vivastreet accompagne Emmaüs dans son virage du 2.0

Déjà 13.000 produits Emmaüs bénéficient de la puissance des petites annonces en ligne de Vivastreet

 

L’action solidaire à l’ère du 2.0

La révolution Internet bouleverse la société en profondeur et le milieu associatif n’échappe pas à la règle. Fort de ce constat, Vivastreet a décidé de s’impliquer encore davantage dans l’économie solidaire. Le site de petites annonces en ligne a dans son ADN la volonté de permettre à ses utilisateurs de s’entraider en trouvant des produits ou en échangeant des services localement et à moindre coût. C’est pourquoi, il s’est tourné vers Emmaüs.

Yannick Pons, fondateur et PDG de Vivastreet précise : « Ce projet avec Emmaüs signifie beaucoup pour nous, il signe notre engagement en matière d’économie solidaire et de consommation éthique. C’est qu’au-delà de la mise en ligne de petites annonces, nous souhaitons agir en tant qu’acteur local et responsable. Répondre au mieux aux besoins de chacun : voilà la véritable vocation de Vivastreet. »

Le mouvement laïc de lutte contre l’exclusion, a vu dans ce projet l’opportunité d’étendre sa présence sur Internet afin d’élargir son champ d’action, mais aussi de toucher une population plus jeune et familiariser les compagnons à l’outil Internet.

En effet, pour les responsables du site Neuilly Emmaüs Avenir « Si nous avons choisi de nous engager dans ce partenariat avec Vivastreet c’est que cela nous permet d’étendre notre rayonnement. Avoir une vitrine en ligne de nos produits permettra à coup sûr de toucher davantage de ménages à revenu modeste ainsi que les jeunes afin de les aider dans leur recherche de produits à bas prix. »

  […]

Un jour, un chef fête ses un an !

Le restaurant, au concept unique, a passé avec succès le cap de la première année et voit plus grand pour la suite !

 

365 jours d’existence, 160 chefs amateurs qui se sont prêtés au jeu et près de 500 recettes testées ! Le concept d’Un jour, un chef a fait mouche et réunit chaque jour amateurs de bonne chère et professionnels de la cuisine. Fort de son succès, Un jour, un chef compte se développer sur Paris et proposer de nouveaux services en 2013. Son objectif est de convaincre plus de passionnés de tenter l’aventure et d’arriver rapidement à trouver un chef différent chaque jour.

 

Un an d’expérience et de saveurs

 

Depuis un an, les cuisines du restaurant Un jour, un chef accueillent des chefs amateurs afin de leur permettre de préparer un déjeuner et un dîner en conditions réelles et uniquement basés sur des produits frais ! 160 personnes se sont essayées à cet exercice pour proposer des recettes et des univers culinaires très différents.

Eric Canovas, co-fondateur d’Un jour, un chef, précise : « Le concept de notre restaurant est vraiment de s’effacer devant les envies des chefs amateurs et de les coacher afin qu’ils puissent les réaliser. Nous leur proposons une page blanche sur laquelle ils peuvent apposer leurs saveurs ! » Cuisine orientale, fusion, russe, asiatique…  ont ainsi séduit les papilles des clients du restaurant.

Les profils des chefs amateurs sont aussi divers que le style de cuisine présenté : chefs d’entreprise, salariés en projet de reconversion ou professionnels de la cuisine… La moyenne d’âge, quant à elle, se situe autour de 30/35 ans.

[…]